Logo

Une application native ou hybride ?

blog images
Avec la révolution digitale de plus en plus d’entreprises incluent  les applications mobiles dans leur flux de travail, afin d'étendre leur portée sur le marché.


Les applications mobiles représentent aujourd’hui l’outil commercial le plus dynamique et interactif en permettant une connexion forte avec la clientèle d’une enseigne. Nombreuses sont donc les entreprises ayant opté pour l’intégration d’une application mobile dans leur projet afin d’élargir les possibilités d’adhésion à la marque. Cet outil numérique a plusieurs avantages que nous avions énumérés dans l’article suivant.


Cependant une question cruciale se pose lors de son développement. Faut-il se diriger vers une version native ou hybride ?

Contrairement à la version hybride, la native est développée pour un système d’exploitation particulier (Android ou iOS). Cependant, elle s’avère plus rapide, fluide et sécurisée que la version hybride.


Voici une liste non exhaustive des différences entre une application native et une hybride. 


Portée de l'application à long terme 


Les plateformes natives, soutenues par Google et Apple, disposent facilement des outils nécessaires pour mettre en œuvre toute fonctionnalité, résoudre les erreurs et lancer les mises à jour sans affecter l'utilisation de l'application.

La plateforme hybride, en revanche, ne fait pas des mises à jour une priorité absolue. Les outils et les mises à jour ne se font pas en synchronisation avec ceux d'Apple et de Google, ce qui rend critique la création et le lancement des futures mises à jour. De plus, il est difficile de connaître la durée du support. 


Acceptation dans les Stores 


Une application native est plus facile à publier et est généralement mieux classée dans la boutique d'applications de la plateforme, car elle offre de meilleures performances et une plus grande vitesse.

En termes de préférences en langages de programmation, on se situe donc vers Java/Kotlin pour Android et Swift pour iOS plutôt que le React Native. 


Temps de développement 


L'élément le plus important à prendre en compte dans la comparaison entre l'approche native et l'approche hybride est que le code est écrit individuellement pour les plateformes Android et iOS en raison de leurs variations techniques. Il faudra donc désigner une équipe pour le développement Android et une pour le développement iOS afin de rendre votre application disponible sur les deux plateformes. 

Lors d’une version hybride, un seul code est rédigé pour les deux plateformes par les mêmes développeurs, ce qui signifie que vous pouvez créer des applications hybrides pour Android et iOS en utilisant les mêmes codes. De plus, le concept de rechargement à chaud facilite le déploiement du projet sans avoir à le reconstruire, ce qui réduit les efforts et le temps nécessaires au développement d'une application hybride.

Donc, si vous souhaitez entrer plus tôt et à moindre coût sur le marché du mobile tout en ciblant les deux plateformes, optez pour l'hybride.


Coût de l'application mobile 


Selon les principales entreprises de développement d'applications mobiles, le développement d'applications hybrides peut coûter jusqu’à 25 % moins cher que celui d'applications natives pour le même projet d'application.


Performance 


Un autre facteur de la comparaison entre le développement natif et le développement hybride est la performance des applications.

L'hybride fonctionne avec JavaScript qui ne fonctionne qu'avec un seul thread dédié au dispositif. Il ne peut pas exécuter plusieurs tâches asynchrones en même temps. De plus, le framework ne prend pas en charge de nombreux modules et fonctionnalités populaires. Cela le rend incompatible avec les caractéristiques des appareils natifs, les technologies de pointe et les manipulations complexes.

D'autre part, les applications natives sont développées à l'aide de Swift, Java ou Kotlin, qui sont plus performants que JavaScript pour travailler sur des fonctionnalités avancées, effectuer des calculs lourds et intégrer des dispositifs matériels avancés. Il est donc plus facile de créer tout type d'application à l'aide des technologies natives.


Prise en charge des modules natifs


La version hybride ne dispose pas des API nécessaires pour couvrir toutes les fonctionnalités mobiles natives. Pour utiliser ces API inaccessibles, l’application hybride ajoute un support de module natif, ce qui nécessite que la société choisie sache coder dans les deux langues natives.


Sécurité des applications 


Le framework hybride est basé sur JavaScript, qui n'est pas un langage fortement typé et OOP (Object Oriented Programming) comme les langages de développement d'applications natives, à savoir Java et Kotlin (pour Android) et Objective-C et Swift (pour iOS). En outre, plusieurs bibliothèques et API tierces sont utilisées dans le cas de l'hybride, ce qui rend difficile l'identification des erreurs et des failles dans le processus de développement. 

L’application native est donc plus performante en termes de sécurité.